Films 2016

Jeudi 13 octobre 2016 à 18h30

Landraub

Réalisation: Kurt Langbein – 2015
Durée: 91 min.
VO allemande – sous-titres français
Documentaire20150422LANDRAUB_70x100_2

Synopsis : Das verfügbare Ackerland schwindet weltweit. Etwa zwölf Millionen Hektar werden jährlich versiegelt und sind danach landwirtschaftlich nicht mehr nutzbar. Ausserdem wird Ackerland seit der Finanzkrise 2008 vermehrt durch Investoren gekauft, die für die Märkte reicher Länder produzieren lassen, in denen sie viel Geld wittern. Die ortsansässigen Bauern müssen mit ihrem regionalen Landbau weichen. Unter hohem Aufwand an Wasser, Chemie und Energie werden Böden für GPS-gesteuerte Maschinen eingeebnet. Im Dokumentarfilm Landraub kommen sowohl die Investoren, als auch die verdrängten Bauern zu Wort. Beide Seiten zeichnen unterschiedliche Bilder des sich wandelnden Machtgefüges in der Landwirtschaft. Während die Investoren gesundes Wirtschaften, eine sichere Nahrungsversorgung und geteilten Wohlstand versprechen, klagen die Bauern über Vertreibung, Versklavung und drohende Armut…

La projection sera suivie d’un échange avec le public en présence de M. Claude Turmes (Déi Gréng), eurodéputé depuis 1999 et membre du Groupe des Verts/Alliance libre européenne, dont il est le porte-parole pour les questions énergétiques. Il est également membre de la Commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Énergie.

Soirée organisée par : Fondation Bridderlech Deelen / Caritas Luxembourg / Chrëschte mam Sahel / SOS Faim
http://www.bridderlechdeelen.lu / http://www.caritas.lu / http://www.sahel.lu / http://www.sosfaim.lu

Jeudi 20 octobre 2016  à 18h30

The Yes Men are revolting

Réalisation : Laura Nix, Jacques Servin et Igor Vamos – 2014

Durée : 92 min
VO anglaise – sous-titres anglais
DocumentaireTHE YES MEN ARE REVOLTING

Synopsis : For the last 20 years, a notorious culture jamming activist duo, the Yes Men, has staged outrageous and hilarious hoaxes to draw international attention to corporate crimes against humanity and the environment. Armed with nothing but quick wits, thrift-store suits and a lack of shame, these iconoclastic revolutionaries lie their way into government functions to expose the dangers of letting greed run our world. Their satirical interventions at business events, on the internet, television, and in the streets form the basis of their everyday rebellion. In the wake of the Occupy Wall Street protests they embark on a new campaign to combat climate change denial. Global issues need global solutions. However, in order to face problems such as inequality and climate change, one has to start on a local level. Let’s speak out together against any kind of global injustice – get up and act!

Get up and act against any kind of global injustice!

„It’s going to take every one of us speaking out and showing up in order to effect real change for the environment and every other important issue of our time. Join us in REVOLTING. Because it WORKS, and because it’s FUN. » – The YES MEN

Tu veux t’engager? Transformer tes idées et ta motivation en actions concrètes? T’engager pour tes convictions et plus de justice? Te révolter? Devenir politiquement actif?

La projection sera suivie d’échanges et d’idées de pistes d’action autour d’un bon verre de vin avec Caritas, Klima-Bündnis, Attac et CELL/ Transition.

Soirée organisée par :
Caritas Luxembourg / ATTAC Luxembourg / Klimabündnis
http://www.caritas.lu / http://www.luxembourg.attac.org / http://www.klimabuendnis.lu

Jeudi 27 octobre 2016 à 18h30

Drawing the Tiger

Réalisation : Amy Benson, Scott Squire et Ramyata Limbou – 2015

Durée :92 min
VO – sous-titres anglais
DocumentaireDRAWING THE TIGER

Synopsis : Filmed over seven years, Drawing The Tiger is an intimate portrait of a family in rural Nepal who get a chance to break their cycle of poverty : their brightest child is awarded a scholarship to attend school in the capital city. She promises to return, to free her family from poverty. When she doesn’t return home, the family is forced to survive without her and the opportunity they believed would change their fate.

La projection sera suivie d’une discussion avec Anita Shresha, experte en intégration sociale et promotion de l’égalité des chances. Elle est membre de l’ONG Women’s Rehabilitation Center (WOREC). Actuellement, elle prépare son doctorat en sociologie à l’Université de Mewar sur le sujet suivant : La question des inégalités des sexes et ses effets socio-économiques au Népal.

Soirée organisée par :
Aide à l’Enfance de l’Inde / Les Amis du Tibet
http://www.aei.lu / http://www.amisdutibet.org

Jeudi 10 novembre 2016 à 18h30

Not My Life

Réalisation: Robert Bilheimer – 2014
Durée: 64 min
VO – sous-titres français
DocumentaireNot_My_Life_poster (1)

Synopsis: Not My Life is the first film to depict the cruel and dehumanizing practices of human trafficking and modern slavery on a global scale. Filmed on five continents, it takes viewers into a world where millions of children are exploited through an astonishing array of practices including forced labor such as domestic servitude, sex tourism and child soldiering. “Human traffickers are earning billions of dollars on the backs and in the beds of our children,” says the film’s director, Academy Award nominee, Robert Bilheimer, “and yet no one knows this is happening.”

La projection sera suivie d’un échange avec le public en présence du Dr Roland Seligmann, président de l’association Alupse – Association luxembourgeoise pour la prévention des sévices à enfants.

ALUPSE a été fondée en 1984 à l’initiative du Dr Seligmann, pédiatre, et de l’UNICEF, pour réfléchir et agir sur les problèmes de maltraitance d’enfants au Grand-Duché de Luxembourg. 

Soirée organisée par: Aide à l’Enfance de l’Inde / Fondation Follereau Luxembourg / SOS Villages d’Enfants Monde
http://www.aei.lu / http://www.ffl.lu / http://www.sosve.lu

Jeudi 17 novembre 2016 à 18h30

On the Bride’s Side

Réalisation : Antonio Augugliaro, Gabriele Del Grande et Khaled Soliman Al Nassiry – 2014

Durée : 98 min
VO – sous-titres anglais
Documentaireio_sto_con_la_sposa

Synopsis: A Palestinian poet and an Italian journalist meet five Palestinians and Syrians in Milan who entered Europe via the island of Lampedusa after fleeing the war in Syria. They decide to help them complete their journey to Sweden by faking a wedding. Dressed up as bride and wedding guests, they cross halfway over Europe on a journey of three thousand kilometers. The film not only brings out the stories and hopes of the five Palestinians and Syrians and their rather special traffickers, but also reveals an unknown side of Europe – a transnational, supportive Europe that ridicules its laws and restrictions.

La projection sera suivie d’un échange avec le public en présence d’une réfugiée irakienne et du coordinateur de l’Agence de Bénévolat pour présenter la « Hotline Bénévolat Réfugiés ». 

Soirée organisée par: Croix-Rouge luxembourgeoise / SOS Villages d’Enfants Monde http://www.croix-rouge.lu / http://www.sosve.lu

Jeudi 24 novembre à 18h30

Les 18 Fugitives

Réalisation : Amer Shomali et Paul Cowan – 2014

Durée : 75 min
Version française
Documentaire18 FUGITIVES

Synopsis: Les 18 fugitives raconte un étonnant fait historique : la traque d’un troupeau de dix-huit vaches déclaré ennemi public numéro un par l’armée israélienne. En 1987, en pleine Intifada, un village décide de ne plus acheter son lait aux Israéliens et se procure 18 vaches. Alors que celles-ci deviennent un symbole de fierté nationale, l’armée israélienne les déclare « danger pour la sécurité nationale ». Traquées par les uns, choyées par les autres, elles deviennent les « vaches de l’Intifada ». Les 18 Fugitives raconte avec humour, en vidéo et en animation, l’histoire d’un mouvement de désobéissance civile pendant la première Intifada. Au-delà de la question de la désobéissance civile, ce film unique en son genre pose les questions de la souveraineté alimentaire et du droit à l’auto-détermination.

La projection sera suivie d’un échange avec le public en présence de Thierry de Lannoy, membre de l’association belge Agir pour la Paix active dans la résolution des conflits nationaux et internationaux sans violence et sans la menace d’y recourir.

Soirée organisée par:
CPJPO / Frères des Hommes / ATTAC Luxembourg
http://www.paixjuste.lu / http://www.fdh.lu / http://www.luxembourg.attac.org

Jeudi 1er décembre 2016 à 18h30

Burden of Peace

Réalisation : Joey Boink et Sander Wirken – 2015
Durée : 76 min
VO espagnole –  sous-titres français
DocumentaireBURDEN OF PEACE

Synopsis : In a country haunted by its past, Guatemala’s first female attorney general, Claudia Paz y Paz, battles a system that allows criminals to live above the law. The country ravaged for decades by a devastating civil war, in which nearly 200.000 Mayan Indians were systematically massacred, is today one of the most violent countries in the world. Claudia starts a frontal attack against corruption, drug gangs and impunity and does what everyone had hitherto held to be impossible: she arrests former dictator Efraín Rios Montt on charges of genocide. His conviction becomes the first conviction of a former head of state for genocide in a national court in the world history. The movie is a strong case for the fight against impunity and for the rule of law.

Pour discuter de la situation de la justice et de la criminalisation des défenseurs des droits de l’homme, la projection sera suivie d’un échange avec le public en présence de l’ethnologue guatémaltèque, Mario Eduardo Celada Villatoro, travaillant avec des communautés et des organisations de résistance. 

Soirée organisée par:
Frères des Hommes / CPJPO / ASTM
http://www.fdh.lu / http://www.paixjuste.lu / http://www.astm.lu

Jeudi 8 décembre 2016 à 18h30

Femmes pour la planète

Réalisation : Marie-Monique Robin – 2014
Durée : 55 min
VO française
Documentaire

FEMMES POUR LA PLANETE 1

Synopsis : Elles s’appellent Amy, Ida, Heike, Merete, Otaciana, Pabitra : six femmes rencontrées au Canada, en Argentine, en Allemagne, au Danemark, au Brésil, au Népal. Elles ne se connaissent pas, mais leurs vies et leurs discours se font écho. Ce ne sont pas des militantes politiques ni des intellectuelles, mais des « héroïnes locales » qui, habitées par un sentiment d’urgence, ont décidé de construire ici et maintenant un « autre monde », pour que leurs enfants et petits enfants puissent continuer à vivre dignement sur la terre. Quelle que soit leur origine sociale ou géographique, elles disent toutes que « ce n’est pas l’argent qui compte » mais les liens humains, et qu’il faut troquer le paradigme du « toujours plus » contre celui du « toujours mieux ».

La projection sera suivie d’un échange entre les organisateurs, des représentantes de la société civile et le public. La discussion portera sur le rôle des femmes dans les différentes luttes sociales, environnementales et politiques, la spécificité de l’approche féminine et l’engagement citoyen de chacun (Act now!).

Ci-dessous la liste des intervenantes:

Christa Brömmel, CID Femmes

Djuna Bernard, Jugendkonferenz

Marianne Donven, Hariko et Oppen Haus

Sophie Pixius, Terra

Karma Catena, Move

La soirée de clôture du « Cinéma du Sud 2016 » est organisée par toutes les ONG du consortium. http://www.cinemadusud.lu